Un petit mot sur Gazelle

Un petit mot sur Gazelle

C’est l’histoire d’une Gazelle pas sportive de 29 ans (et 24 mois) qui n’aime pas faire les choses dans l’ordre. Tout commence par un beau jour de 2014. Légèrement influencée par son runner de Gazou, la Gazelle se dit « tiens ça a l’air trop rigolo la course des Pères Noël »… Elle décide donc de s’inscrire pour courir 10kms, déguisée, dans le froid de décembre à Issy-les-Moulineaux. Pas d’entraînement, des chaussures empruntées à sa maman (ouais même pas honte), un soupçon de folie (ou d’inconscience) et la voilà partie en petites foulées en queue de peloton. Et c’est là le début d’une histoire d’amour bien compliquée…

gazelle

Parce qu’il faut préciser les choses tout de suite, la Gazelle n’a pas le physique pour courir et n’avait pas vraiment chaussé les baskets depuis le bac (aaah toutes ces heures passées à papoter avec les coupines sur le tour de piste d’Arpajon sous les hurlements de madame Dragon « on parle moins et on court plus les filles, bougez moi ces fesses, vous me remercierez cet été »).

Bref, je m’égare, revenons en 2014. Après 1h23 d’injures, de questions existentielles (« mais pourquoiiiiiii je fais ça ?? »), de « high five » dans toutes les petites mimines compatissantes sur le bord de la route et de déhanchés au son des fanfares, la Gazelle se dit que courir c’est trop cool. Ni une ni deux, Gazelle s’achète de bonnes baskets et un cardiofréquencemètre.

Oui mais voilà, courir en peloton sous les hourras de la foule ce n’est pas duuuu touuuuuuut pareil que de se lever seule le matin pour claquer le bitume (ben oui le Gazou il va bien trop vite pour sa Gazelle). Et je ne vous parle même pas de ces jours où même la météo se moque de Gazelle.

Donc nous voilà deux ans plus tard, quelques courses ultras funs tentées avec les moyens du bord, mais toujours pas d’entrainement. Et ces pauvres baskets qui attendent gentiment leur heure de gloire…

Alors me voilà, toute Gazelle que je suis, je retente l’expérience du running mais cette fois j’ai décidé de relater mes aventures pour me motiver. C’est donc un blog pour raconter les débuts d’une runneuse (très très) amatrice, les petites victoires, les grandes découvertes, les galères, les expériences… En espérant que ces quelques lignes inspireront d’autres gazelles ou gazous comme moi qui sont tentés par la course à pied mais qui galèrent ! (Et en espérant aussi que je tienne le choc hein).

Et parce que je suis toujours super raisonnable je vais évidemment me fixer un bel objectif : courir un marathon l’an prochain… mouahaha non jamais de la vie (pis je te raconte même pas comment ça ferait rire les coupains si je leur disais ça). Disons que si je suis toujours là dans un an, je me fixerai certainement quelques vrais objectifs. En attendant, j’aimerais surtout être capable de courir en me faisant plaisir sans que mes poumons me maudissent au bout de 10 minutes et pouvoir apprécier une course sans perdre un genou en route. D’ailleurs si quelqu’un a retrouvé ma rotule à Disney, qu’il me la renvoit, elle me manque un peu quand même.

Bonne lecture à tous !

PS: en exclusivité, voici mon plus beau sourire :

sourire de gazelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *