Archives de
Étiquette : #byebye2016

Bilan running 2016 ou « le verre à moitié plein »

Bilan running 2016 ou « le verre à moitié plein »

Mois de janvier oblige, l’heure est au bilan. Et ma foi même si cette année n’a pas été toute rose et que j’ai bien fini sur les rotules, d’autres choses sont nettement bien plus chouettes. Et parce qu’il faut savoir se faire du bien (je vous encourage à faire de même), ce bilan ne sera que positif ; voici toutes les raisons de dire que 2016 fut une bonne année :

« oui oui ma balance m’a dit ça après les fêtes »

– J’ai arrêté de fumer, après 16 ans d’auto-empoisonnement, j’ai enfin fumé LA dernière cigarette de ma vie (bon ça ne fait que trois semaines au moment où j’écris ces lignes hein… mais la détermination est plus que jamais au top pour le moment et j’y crois dur comme fer)

– Je me suis mise au running pour de vrai. Après deux tentatives complètement ratées en 2015, je pense avoir pris le bon départ puisque ça fait plus de trois mois maintenant que j’y vais très régulièrement (une seule semaine blanche en décembre pour cause de grosse, très très grosse fatigue).

– J’ai couru mon premier semi-marathon (mais un jour je compte bien en refaire un pour de vrai quoi, pas en mode pintade en souffrance)

– J’ai appris des tas de trucs tels que ne jamais laver ses chaussures de running à la machine, comment bien s’échauffer avec de courir, quel équipement mettre en hiver pour ne pas souffrir du froid en courant (et ne pas mourir de chaud non plus), comment gérer un point de côté, etc

– J’ai couru plus de 160kms entre fin septembre et fin décembre (et pour une toute débutante c’est pas si mal)

– Je sais maintenant courir plus de 40 minutes sans m’arrêter pour marcher

– Je suis capable d’aller courir pour le plaisir et pour me détendre

– J’ai découvert des tas de chemins près de chez moi et leurs distances

– J’ai perdu près de 7 kilos

– J’ai couru sous la pluie, sur le verglas, dans la boue et en plus j’ai aimé ça

– J’ai rendu fiers de moi mes parents et mon Gazou et surtout, je suis fière de moi-même

– J’ai appris à ne pas me soucier des regards lorsque je cours, quelle que soit ma dégaine et mon degré de rougitude

– Je rentabilise eeeeeeeeeenfin ma montre, mes baskets et mes vêtements de running

– Je ne pars plus en week-end sans me dire qu’il faut que je prenne mes affaires de running

– J’ai appris tout un tas de choses sur moi, mon corps et mon mental, et comment prendre soin des deux (même si le chemin ne fait que commencer)

– J’ai réussi à me fixer de nouveaux objectifs au fur et à mesure. Justement, mes objectifs running de 2017 sont de continuer à courir toute l’année bien sûr mais aussi de courir à plus de 9km/h et de courir mes premiers 10kms sans marcher. On verra pour la suite en fonction du temps que cela me prend !

Et voilà, c’est fini pour ce bilan, 2016 n’a pas été simple mais malgré tout, cette année a été remplie de petites victoires personnelles que je n’échangerais pour rien au monde.

Bonne année 2017 à tous, avec ou sans les baskets, qu’elle apporte du bonheur, de la sérénité et de l’amour à tout le monde.